(+241) 01 66 41 45 dcom@eramet-comilog.com

Comilog

Groupe Comilog

Une diversification du champ d’activités


SETRAG

Depuis 2003, SETRAG filiale de COMILOG, s’est vue confier par le gouvernement Gabonais un mandat d’exploitation de la ligne de chemin de fer reliant Owendo à Franceville. Ce tracé long de 669 Km dessert plus de 23 Gares dont Ndjolé, Booué, Lastourville et Moanda. Suivant essentiellement le cours de l’Ogooué, elle bénéficie d’un profil assez long. La ligne comprend 2 postes de commandes centralisés situées à Owendo et Booué, équipés d’un tableau de contrôle optique et d’un pupitre de commande.

L’ensemble du parc de la SETRAG est équipé de l’attelage automatique Wilson (Choc et Traction) :

1. Engins Moteurs :

  • 32 Locomotives Diesel électrique
  • 29 locomotives de manœuvre

2. Matériel Marchandises :

  • 420 Wagons (Grumiers ; porte conteneurs etc ….)

3. Matériel Voyageur :

  • 23 voitures à Voyageurs
  • 3 Voiture-restaurants
  • 2 Automotrices

Aujourd’hui, l’effectif de la SETRAG est de 1300 agents.
Enfin, pour la mise en œuvre de son programme de réhabilitation, la société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) entend rechercher des financements avec la SFI (Société Financière Internationale).

SOMIVAB

SOMIVAB : Un chemin de fer des plus sûrs !

Le souci constant de fiabiliser la voie du chemin de fer dont elle à la charge, COMILOG en vue de la maitrise de son processus d’approvisionnement des traverses nécessaires à acquis la Somivab.

Depuis 2008 SOMIVAB (filiale de COMILOG) opère dans le cadre de la fabrication des traverses pour le chemin de fer et sciage en bois durs tropicaux.

L’usine est située à ESSASSA sur la route nationale au Km 24 de Libreville.

L’installation de 40 hectares compte une propre connexion au réseau de la voie ferrée nationale qui facilite l’approvisionnement des grumes.

SOMIVAB se compose :

  • D’une scierie ;
  • D’une ligne par produit rabotés et profilés
  • D’une unité de forage et d’entaillage
  • D’une unité d’imprégnation en autoclave.
  • Une équipe dynamique et flexible et un savoir faire décennal dan le traitement des bois exotiques garantissant la qualité et la ponctualité de livraison.

SODEPAL

Un exemple de reconversion réussie !

De la mine à l’écotourisme, telle est la transformation de paradigme que la COMILOG réalisé en procédant à la reconversion de travailleurs du téléphérique formés entre autres au métier du tourisme.

Lorsqu’en 1991, le téléphérique qui acheminait le minerai vers le Congo fut remplacé par le Transgabonais COMILOG maintient une activité à BAKOUMBA où se situait alors le centre de maintenance de ce téléphérique à cette époque que fut mis en place le projet de Parc animalier qui a permis la reconversion de 106 travailleurs formés à de nouveaux métiers à savoir le tourisme, la production vivrière et la pisciculture avec une importante production de tilapias.

Le parc de la Lékidi, 17000 hectares est destiné à la préservation de la faune et de la flore, à l’élevage d’animaux sauvages en milieu naturel enrichi. En accord avec la politique environnemental menée par le groupe ERAMET et COMILOG, et en collaboration étroite avec le Ministère gabonais des eux et forêts, SODEPAL participe activement à la protection de la biodiversité.

MABOUMINE

Encore plus de richesses à valoriser !

Grâce à sa filiale MABOUMINE, COMILOG va élargir sa palette de ressources minières à valoriser. Traditionnellement positionnée sur le manganèse, il va désormais apprivoiser des métaux aussi divers que le niobium, les terres rares et l’uranium.

La société MABOUMINE, filiale de COMILOG, détient le permis de recherche du gisement de Mabounié au Gabon qui recèle des ressources de niobium, tantale, terres rares et uranium. Eramet travaille à la mise au point d’un procédé hydrométallurgique pour valoriser au mieux ces ressources.