(+241) 01 66 41 45 dcom@eramet-comilog.com

Développement durable

Faune et flore

Le merveilleux voyage des impalas de Namibie


Fabuleux exemple de reconversion de site industriel que représente le parc de la lékédi. Autrefois fermé au grand public parce que comportant la ligne de téléphérique, il constitue aujourd’hui un des fleurons du tourisme national où cohabitent allégrement gnous, impalas et siatungas.

Le parc de Lékédi est un parc fermé de 14.000 hectares de savanes et de forêts dans le Haut-Ogooué. Le parc est administré par la SODEPAL (Société d’exploitation du parc de la Lékédi), filiale de COMILOG.

Parc de Lékédi

Le parc est ouvert aux visiteurs qui peuvent découvrir de nombreuses espèces animales locales et en provenance de Namibie.

Il héberge dans trois modules distincts des représentants de la faune locale (primates, guibs, sitatungas, buffles, céphalophes…) mais aussi des espèces importées de Namibie (impalas, gnous, damalisques à front blanc, autruches…). Le parc fait l’objet d’un entretien continu et d’aménagements réguliers en vue de la préservation d’espèces intégralement protégées, de l’observation d’animaux et de l’élevage. La SODEPAL a choisi de se diversifier pour mener des activités mettant en valeur les ressources locales ainsi que le patrimoine naturel exceptionnel de la région. Elle y développe l’écotourisme (colonies, classes vertes, etc.) et l’aquaculture, et favorise l’artisanat local de vannerie et de poterie. Dans le cadre de la protection des grands singes au Gabon, le parc de la Lékédi collabore avec des organismes internationaux tels que la Fondation Aspinall pour les gorilles et Jane Goodall International pour les chimpanzés. Parallèlement, le parc de
la Lékédi abrite depuis plusieurs années un programme original de réintroduction des mandrills en milieu sauvage. Et il continue à lutter contre le braconnage et offre aux autorités des possibilités de placements des animaux saisis.